Skip to content

Modèle de lettre de reclassement externe

Les recommandations de reclassement et d`ajustement salarial, qui ne sont pas comprises ou acceptées par le ministère demandeur et/ou la personne touchée, sont normalement réglées par le directeur de la rémunération et le personnel de la DHR/rémunération en utilisant informations fournies par les parties concernées pour clarifier les questions. Les questions non résolues à ce niveau sont transmises au vice-président des ressources humaines pour examen et discussion. Le vice-président peut obtenir des conseils à ce sujet auprès des administrateurs supérieurs qui examinent les politiques de rémunération et la documentation sur l`administration salariale. L`examen et la décision à ce niveau pourraient également inclure le fonctionnaire principal des affaires de l`école ou du centre affecté et/ou le doyen. Les reclassifications et/ou les demandes d`ajustement de salaire reçues au plus tard le 15 du mois peuvent prendre effet le premier jour du mois reçu. Les demandes reçues après le 15e peuvent prendre effet le premier jour du mois suivant le mois reçu. Les dates d`entrée en vigueur peuvent être ultérieures à la demande du ministère. Les reclassifications et/ou les ajustements salariaux ne sont pas rétroactifs avant la date à laquelle la demande a été reçue par DHR/compensation. La date d`entrée en vigueur de la mise en œuvre d`un reclassement et/ou d`un rajustement de salaire est fondée sur le moment où la demande est reçue en DHR/indemnisation comme suit: lorsqu`un superviseur demande une reclassification, il doit se soumettre au DHR/indemnisation: si un personnel membre et son superviseur ne sont pas d`accord sur la nécessité de réviser un poste, le fonctionnaire peut communiquer avec le DHR/le personnel et les relations de travail. Le DHR/le personnel et les relations de travail peuvent faire la médiation entre la direction et le personnel pour effectuer une résolution. Si un superviseur croit que le salaire actuel d`un membre du personnel doit être revu en raison de la compression salariale, des facteurs de marché ou de l`augmentation des droits, le superviseur peut soumettre une demande de réexamen du salaire à DHR/compensation. La demande doit comprendre les raisons de l`examen et un curriculum vitae pour le fonctionnaire. Un PIQ actuel ou mis à jour peut également être transféré, mais n`est pas requis.

Un fonctionnaire doit avoir au moins six (6) mois de service universitaire continu dans son poste actuel pour être admissible à un examen de rajustement salarial. Un membre du personnel, qui est actuellement sur un plan d`amélioration de la performance, n`est pas admissible à un rajustement de salaire. Les changements de salaire individuels seront recommandés sur la base du rendement, des qualifications, des facteurs internes et externes du marché, et de la position dans la fourchette salariale. La durée du service à elle seule n`est pas considérée comme une raison valable pour une augmentation. Si une étude sur la refonte de l`emploi est demandée, un spécialiste de la rémunération rencontrera le superviseur (et d`autres dans le ministère et/ou l`école/centre si nécessaire) pour discuter des besoins et des objectifs ministériels en ce qui concerne le poste en question. Le superviseur complète ensuite un questionnaire d`information de position (PIQ), avec la contribution du spécialiste de la rémunération, pour décrire le travail remanié. L`examen de reclassement entraînera l`attribution d`un titre et d`une note appropriés. .

Le DHR/compensation analysera la position et déterminera un titre de travail, un grade et/ou un rajustement de salaire appropriés. Le DHR/compensation peut établir un audit d`emploi avec le titulaire et/ou son superviseur si de plus amples renseignements sont nécessaires.

אם אהבתם... בבקשה תשתפו :)

כותב הפוסט:

יאיר וינר

Comments are closed.

כל הזכויות שמורות Go-Gui.co.il